Ariel Vif-Argent

Rusée et pleine de ressources

Description:

Issue de la haute noblesse, elle est la nièce du roi de la cité elfique A’valon. Sa mère, sœur du roi, est à la tête du cercle des sages de cette nation. Son père et le commandant des armés d’hypogriffes. Son frère ainé est cavalier émérite sous les ordres de leur père. Quant à sa sœur cadette, elle est grande prêtresse au temple du Panthéon Elfique. Benjamine de la famille, elle est celle qui bouleverse tout dans son entourage. Doué d’un esprit éveillé et curieux avide de savoir, elle possède une faculté hors du commun à découvrir ce qui reste caché aux autres. Très jeune, ses habiletés d’observation et de furtivité lui ont causé de nombreux ennuies.
Elle possède aussi un talent exceptionnel à interpréter des personnages. Elle a, à plusieurs reprises, confondue ses proches et amies qui n’ont pu la percer à jour. Mais parmi tous ses traits, c’est son fort tempérament qui lui vaut d’être reconnue parmi les siens comme une rebelle. Ce qui cause bien des soucis à la famille royal. Cependant, elle occupe une place très particulière au yeux du roi qui la considère à bien des égards comme sa propre fille.
Sa mère la trouvait bien trop rebelle par rapport à sa sœur et son père, avec sa charge de chef des armées et les entrainements de son fils, n’avait guère le temps de s’occuper de la petite dernière de 40 ans plus jeune que son frère et sa sœur. Dans ces premières années, le couple royal gardait très souvent la jeune princesse qui était la meilleure amie de leur fils. La reine avait prise sous son aile l’éducation des deux jeunes elfes. Diplomatie, Histoire, Étiquette, Art martiaux et le langue des dragons étaient les disciplines à l’horaire.

Bio:

Une nouvelle vie qui débute
Au début de ses cours de sorcellerie, elle remarqua très rapidement certains elfes qui ne semblaient pas réagir comme les autres mages de l’accadémie. Ils avaient quelque chose de différent qui ne collait pas avec les façons de faire des siens. Attiré par ce mystère et le sentiment de découvrir un complot au sein de sa nation ne fit accentué Ariel à s’aventurer sur cette nouvelle aventure. Longtemps dura cette enquête, car vigilants et rusés étaient ces personnages. Pendant plus de 3 ans elle les suivis et petit à petit elle assembla les pièces de ce mystère. Et elle finit par découvrir le pot au rose.
Et, la jeune princesse confondit ce groupe en les suivant dans leur repère mais grande fut sa surprise lorsqu’elle découvrit leur véritable identité. Des dragons d’argent s’étaient établit à A’valon pour fuir les troubles de leur peuple et soutenir leurs hôtes. À leur côté, le roi et un détachement de sages de son peuple discutaient avec ces majestueuses créatures légendaires. Et cette vue, elle fût surpris par un jeune dragon qui la poussa à sortir de sa cachette. Elle déboula et tomba face contre terre. Lorsqu’elle se redressa, une de ces créature s’approcha d’elle en se retransforma en elfe et l’aida à se relever. Et il prit la parole:
“Jeune elfe, tu as fini par découvrir ce que tu cherche depuis si longtemps. Et nous sommes heureux que tu y soit arrivé car nous avons besoin de ton aide dans notre cercle.”
Et ainsi la plus jeune des membres de cette assemblé fût intronisé et formé à découvrir et chercher les indices du retour des forces du Maître des ténèbres emprisonné dans les jours immémoriaux.

Souvenirs douloureux
Le soleil n’étais pas encore levé, que l’orateur de l’étoile d’Argentum était déjà levé. Il se faufilait subtilement à travers les couloirs de son palais. Il emprunta un couloir dérobé et ouvrit une ouverture vers un passage secret lui permettant de quitter son palais vers la clairière des grands chênes. Prêt d’une demi-heure plus tard il était en vue du site. En s’approchant, il vue la silhouette d’une jeune elfe bien connue. Il s’agissait d’Ariel, sa nièce préférée.
Il s’approcha d’un pas léger vers elle. Elle était agenouillée près de deux stèles et elle sanglotait à chaude larme. Il s’accroupit près d’elle et il la serra contre lui. Lui aussi avait les yeux plein de larmes. Elle prit la parole la première :
-Il y a quatre-vingt ans aujourd’hui que la reine Argentine et mon cousin Léto nous ont quittés.
-En effet, Et cela nous fait toujours autant mal.
-Je regrette encore de n’avoir pas pu en faire plus pour les défendre. Je revois encore la scène, mon cousin étendu inerte et sans vie et ma tante accourant vers les assaillants pour le défendre. Elle m’avait criée d’aller chercher de l’aide. Et la dernière chose que je vu, étais cette créature de l’enfer, une elfe noire qui avait perdu son masque suite à un coup d’épée. Une entaille profonde lacérait le côté gauche de son visage de son œil à son menton.
- Tu n’aurais pu faire plus. Tu n’avais que 27 ans et elle t’aurait tuée toi aussi. Et qui pourrais aujourd’hui leur rendre justice, aujourd’hui si tu serait morte?
-Quoi ? Je n’aurais jamais pensé que vous puissiez me demander cela et vous savez que ce n’est pas l’avis qui me manque.
-Aujourd’hui, tu fais partie du cercle des initiées des Dragons d’argent. Tu connais désormais la véritable nature de ma reine et de notre fils. Ma santé et mon âge ne me permette plus de tel fait et en toi et toi seul, j’ai toute confiance qu’en à l’accomplissement de cette tâche. Notre peuple se retranche désormais dans nos terres et n’ont cure des autres peuples comme ce fût le cas jadis. J’espère que ton esprit libre, ta soif d’aventure et tes qualités motiveront notre peuple à sortir de cette léthargie.
Il ouvrit sa besace et il en sorti un chapeau et une épée qu’il tendit à la princesse. Prend ceci, ce chapeau te permettra de caché ton identité à tes ennemis. L’épée appartient à la ligné des Vif Argent depuis l’aube de notre civilisation. Sa puissance et ses pouvoirs sont unique et seules ta valeur et ton courage te permettront de les découvrir le moment venu.
Ils restèrent encore un long moment à contempler les stèles et à se remémorer des souvenirs de leurs proches disparues. Et comme à chaque année depuis cette triste journée, ils rentrèrent au palais longtemps après que le soleil se soit couché.

Ariel Vif-Argent

Elmur, à l'aube d'un nouvel Âge JGuilmette pasmor5